30/10/2009

La Grand-Place de Bruxelles alchimique - 6ième partie - La fontaine des trois pucelles

Suite de la 5 ième partie

La fontaine située rue au beurre au sortir de l'église St Nicolas mérite notre attention:

3pucellesnew

 


 

En fait, elle n'a rien à voir avec la fontaine qui était au même endroit au 16 ième siècle et qui rappelait à l'initié la quête alchimique de l' élixir de longue vie.

Voici une gravure de la fontaine qui était en place en 1579: la fontaine des trois pucelles:

fontaine-des-3-pucelles

 


 

Cette gravure rappelle l'épisode de la profanation des vêtements de l' église St Nicolas par les Hollandais calvinistes.

Cette fontaine était constituée de trois niches abritant chacune une statue de femme nue . L'eau de la fontaine jaillissait par leurs seins.

Voilà un parallélisme saisissant avec une gravure tirée d'un traité d'alchimie de 1693: Le lait de la vierge ou suc mercuriel symbolise l'antimoine.

3pucellesv3

 


Ou cette autre gravure sur la fontaine mercurielle:

fontaine mercurielle


A suivre

22/10/2009

La Grand-Place de Bruxelles alchimique - 5ième partie - Eglise St Nicolas

Suite de la 4ième partie;

Les crânes à la couronne de laurier nous renvoient tout naturellement vers l'autel de notre dame de la paix situé au bout de la nef latérale gauche. Au dessus de la vierge de facture classique, un personnage féminin assis sur un globe nous tend une couronne de ... laurier:

pacis

 


 

pacis02

 


 

Une bannière est posée sous la statue avec l'inscription:

A PESTE, FAME ET BELLO, LIBERA NOS, MARIA PACIS

Ce qui signifie: De la peste, de la famine et de la guerre, délivrez-nous Notre Dame de la Paix.

Cette phrase nous rappelle qu'en 1489, la peste fit 30,000 victimes à Bruxelles. Elle fut suivie par une famine qui ne cessa qu'après l'abondante récolte de 1493.

En 1625, l'infante Isabelle fit placer une statue de la Vierge sur la façade de la Maison du Roi avec cette même phrase. Cette inscription en lettres dorées a disparu mais il nous reste une gravure tirée du livre de Puteanus:

gravuremaisonroi

 


 

Notez une autre inscription en latin au premier étage du bâtiment:

hIC VotVM paCIs pVbLICae eLIsabet ConseCra VIt

C'est un chronogramme qui donne l'année 1625 après décodage.

Mais le plus important pour notre quête alchimique, c'est qu'après la reconstruction de la Grand-Place ( suite au bombardement de Villeroi en 1695 ), une horloge a été placée en 1763 avec l'inscription:

SIT PATRIAE AUREA QUAEVIS

Que pour la patrie , tout se change en or !!

A suivre 6 ième partie

05/10/2009

La Grand-Place de Bruxelles alchimique - 4ième partie - Eglise St Nicolas

Suite de la troisième partie

L'église St Nicolas va nous révéler d'autres secrets:

Sur la droite de l'autel St Nicolas, se dresse une statue de Sainte Barbara:

sainte_barbe

 

 


 

En réalité, il s'agit de Sainte Barbe patronne de tous les métiers liés au feu et donc la patronne des alchimistes. Elle était censée les protéger des explosions de l'athanor ( four des alchimistes ).

Aux pieds de la sainte, on remarque une tour. Selon la légende, cette tour symbolise son adhésion à la sainte trinité ( remarquez les trois fenêtres ).  

Les alchimistes reconnaîtront l'athanor plutôt que la tour.

athanor

 


 

athanorv2

 


 

Image extraite de De alchimia libri tres

A côté de la statue de Sainte Barbe, un lambris nous indique symboliquement le but de l'alchimie:

lambris

 

 


 

Au centre l'apôtre Simon qui allait être nommé Pierre:

 


« Et moi, je te dis que tu es Pierre et que, sur cette pierre, je bâtirai mon Église et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elles. Je te donnerai les clés du royaume des cieux : ce que tu lieras sur terre sera lié dans les cieux, et ce que tu délieras sur terre sera délié dans les cieux. » [Matthieu, 16, 18-19]

 

Cette phrase est étrangement proche de la première phrase de la table d'émeraude d' Hermes Trismégiste, le père de l'alchimie:

" Il est vrai, sans mensonge, certain, & très véritable. Ce qui est en bas, est comme ce qui est en haut : et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas, pour faire les miracles d'une seule chose"

L'alchimie ne vise pas seulement à obtenir la Pierre philosophale qui transforme le plomb en or. Cette pierre est l'étape indispensable pour créer l'elixir de longue vie qui rend immortel.

Les panneaux latéraux du lambris rappellent cette quête d'immortalité. Remarquez le sablier ailé en haut. Il symbolise la chute éternelle du temps, notre destinée vers une mort inéluctable. Mais il peut se renverser et le sable qui était descendu en bas peut se retrouver au dessus ( de nouveau allusion à la première phrase de la table d'émeraude ).

En bas du panneau un bien curieux crâne coiffé d'une couronne de laurier. Arbustre consacré à Apollon, le laurier symbolise l'immortalité acquise par la victoire.

A suivre ... 5 ième partie