22/10/2009

La Grand-Place de Bruxelles alchimique - 5ième partie - Eglise St Nicolas

Suite de la 4ième partie;

Les crânes à la couronne de laurier nous renvoient tout naturellement vers l'autel de notre dame de la paix situé au bout de la nef latérale gauche. Au dessus de la vierge de facture classique, un personnage féminin assis sur un globe nous tend une couronne de ... laurier:

pacis

 


 

pacis02

 


 

Une bannière est posée sous la statue avec l'inscription:

A PESTE, FAME ET BELLO, LIBERA NOS, MARIA PACIS

Ce qui signifie: De la peste, de la famine et de la guerre, délivrez-nous Notre Dame de la Paix.

Cette phrase nous rappelle qu'en 1489, la peste fit 30,000 victimes à Bruxelles. Elle fut suivie par une famine qui ne cessa qu'après l'abondante récolte de 1493.

En 1625, l'infante Isabelle fit placer une statue de la Vierge sur la façade de la Maison du Roi avec cette même phrase. Cette inscription en lettres dorées a disparu mais il nous reste une gravure tirée du livre de Puteanus:

gravuremaisonroi

 


 

Notez une autre inscription en latin au premier étage du bâtiment:

hIC VotVM paCIs pVbLICae eLIsabet ConseCra VIt

C'est un chronogramme qui donne l'année 1625 après décodage.

Mais le plus important pour notre quête alchimique, c'est qu'après la reconstruction de la Grand-Place ( suite au bombardement de Villeroi en 1695 ), une horloge a été placée en 1763 avec l'inscription:

SIT PATRIAE AUREA QUAEVIS

Que pour la patrie , tout se change en or !!

A suivre 6 ième partie

Commentaires

Superbe site sur une demeure philosophale malheureusement fort méconnue!

Écrit par : Mic | 04/08/2010

Les commentaires sont fermés.